Que deviennent les jeunes après leur formation ?

« Irvin est une bonne façon de me tester, de voir si je suis capable de vivre en communauté, d’être ponctuel, de travailler. »
C’est ce qu’a retenu Randall de son expérience au sein de la 4ème session d’Irvin. Il est actuellement en formation, avec d’autres de ses anciens compagnons, au Gaciaux (56). Sous la supervision de Yann, ils apprennent le métier de paysagiste et réalisent actuellement un jardin permacole qui leur permettra de récolter les fruits (ou plutôt les légumes, dans le cas présent) de leurs efforts.

Pour que cette belle histoire se poursuive, Irvin a besoin de moyens : Soutenez-nous : faites un don

 

La formation se poursuit au Gaciaux

Les travaux avancent aux Gaciaux, où Yann continue de superviser Corentin et Randall, deux anciens d’IRVIN, qui ont choisi de leur plein gré de poursuivre le travail qu’ils avaient commencé lors de leur premier passage. L’objectif de Yann : dégager certains espaces verts qui bordent leur  » Quartier Général », afin des les aménager (création d’un potager et aménagement d’un coin tranquille afin de se reposer à l’ombre sous de magnifiques chênes centenaires). Le jeu en vaut la chandelle : une fois terminé, ces travaux permettront de donner au QG une allure de résidence de campagne, où règne le calme et la sérénité !

 

Un lieu apaisant propice à l’apprentissage

Randall et Corentin se sentent épanoui dans cet environnement.

Randall, qui vient de Rennes, se est apaisé par le calme environnant des Gaciaux. Il a retrouvé, grâce au travail et à la présence de Yann,  « la confiance en lui qu’il croyait avoir perdu ». Corentin n’a pas de problème de confiance en lui. Ce qu’il est venu chercher aux Gaciaux, c’est un travail motivant et bénéfique pour lui, qui « avait arrêté les études car cela ne lui correspondait pas ».

Sous l’encadrement de Yann, les deux jeunes se lèvent aux aurores, s’équipent et partent travailler afin de remplir l’objectif du jour, fixer entre Yann et les deux jeunes. Leur mentor n’est jamais loin en cas de besoins et conseils.

Le travail est continu jusqu’à 15h, heure qui marque la fin de la journée de travail et l’heure du repas. L’après midi est consacré aux jeunes, à leur occupations ou aux discussions. Les activités ne manquent pas : tir à l’arc pour Corentin, cinéma pour Randall, chacun y trouve son compte. Le repas du soir est un moment convivial, où chacun peut parler librement. Yann procure souvent de bonnes leçons de vie sur le travail ainsi que les relations entre humains, Randall et Corentin y sont toujours attentifs.

Puis vient l’heure de se coucher, car le lendemain la journée commence aux aurores…

Pour que cette belle histoire se poursuive, Irvin a besoin de moyens !

Faire un donParticiper à la campagne de financement participatif

 

Les commentaires sont clos.