Propulsé par HelloAsso
 

Le Fonds du Bien Commun, partenaire particulier

Dernière mise à jour : 30 sept.


Acteur émergent de la philanthropie française, le Fonds du Bien Commun soutient vigoureusement le développement du projet IRVIN depuis septembre 2021, afin de permettre à l'association d'accompagner un maximum de jeunes en recherche de sens et d'ouvrir progressivement des centres IRVIN dans toute la France.

Le fonds du Bien Commun est un écosystème hybride qui se compose d'un fonds de dotation, d'un fonds d’investissement, d'une foncière solidaire et prochainement d'un incubateur.

Par l'investissement et le don financier, le conseil et l'accompagnement, il agit dès aujourd'hui aux côtés des personnes et structures entreprenantes pour « transformer la France au bénéfice des générations futures ». Il s'agit de « changer la donne » dès maintenant et de soutenir des initiatives dont le concept a déjà fait ses preuves afin qu'elles puissent changer d'échelle.



La mission du Fonds du Bien Commun est aussi claire que les méthodes déployées pour atteindre un tel objectif : « Nous rassemblons le meilleur des mondes de l’investissement, de l'entrepreneuriat et de la philanthropie pour créer et accélérer des projets à impact positif ». C'est ce qu'on appelle, outre-manche, la venture philanthropy, c'est-à-dire l'application des méthodes et outils du capital-investissement aux projets non-marchands, au secteur associatif, au social, aux organismes à but non lucratif. Le financement est sur-mesure, adapté au projet soutenu et surtout, complété par un accompagnement extra financier pour suivre la gestion du financement alloué.


Cette approche, encore assez originale en France et dans l'univers de la philanthropie, s'explique par le parcours hors du commun du fondateur, Pierre-Édouard Stérin.

Entrepreneur audacieux, il a construit sa réussite sur une longue expérience, faite de nombreuses créations et tentatives, mais surtout d'une ténacité remarquable. Son succès avec le SmartBox Group lui permet de devenir un des investisseurs français les plus importants avec Otium Capital. Le classement Challenges le désigne premier business angel de France. En effet depuis 2017, il s'est considérablement engagé pour le Bien Commun en décidant de donner 100% de son patrimoine professionnel à des projets qui relèvent les défis contemporains de notre société : l’éducation, la croissance humaine et spirituelle, la solidarité et la fragilité, le patrimoine culturel et naturel, et la souveraineté européenne.


« Bâtir une société libre, juste et unie permettant le développement intégral de l’Homme et la transmission du meilleur de la civilisation européenne. En commençant aujourd’hui ».

En 2021, l'équipe du Fonds du Bien Commun a découvert et choisi de soutenir le projet de l'association IRVIN, reconnu pertinent et prometteur pour favoriser la croissance humaine & spirituelle des jeunes français.


Concrètement, c'est notamment un don numéraire qui a fait du Fonds du Bien Commun notre partenaire financier le plus important de cette année. Pour compléter cette mise à disposition de moyens, certains membres de cette équipe jeune et très dynamique, se sont particulièrement investis pour nous accompagner en continu. Leur participation au comité stratégique d'IRVIN vient régulièrement « challenger » notre direction et son conseil avec ces méthodes issues du monde de l'investissement et des scale-up.


A ces différentes formes de soutien, s'ajoute aujourd'hui du mécénat de compétence et IRVIN profite d'experts du Fonds du Bien Commun dans certains domaines stratégiques. Enfin, ce partenariat permet aussi le développement du réseau d'IRVIN, grâce à des mises en relation avec d'autres acteurs du secteur ou des personnes ressources.



Grâce au Fonds du Bien Commun, l'équipe d'IRVIN a pu, ses douze derniers mois, consolider sa proposition historique de stages et formations humaines, ouvrir un deuxième centre dans le Morbihan (56), concevoir et mettre en œuvre un nouveau modèle socio-économique qui commence à porter ses fruits. En étoffant l'équipe salariée, IRVIN peut surtout continuer à augmenter son activité, améliorer son accompagnement et la formation des jeunes et bientôt ouvrir un troisième centre en Seine-Saint-Denis (93).

La gratitude d'IRVIN et des jeunes qui ont bénéficié in fine de tous ces soutiens s'est notamment exprimée avec authenticité et pudeur à travers le témoignage de Charly, un des jeunes qui a accepté de raconter son parcours de vie. Reportage NEO à (re)découvrir !

Pour en savoir plus :

https://fondsdubiencommun.com


https://www.linkedin.com/company/fonds-du-bien-commun




157 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Youtube social icon
  • Instagram social icon
  • LinkedIn social icon
  • Facebook Social Icon